L’Echo de ta mémoire – Cristine Verlédène

Nos empreintes s’effaceront. Nos visages s’oublieront. Mais nous aurons vous et moi, été de talentueux magiciens. Ensemble, nous aurons fait monter, gronder et déferler un enivrant, tumultueux et bouillonnant courant de vie. Ses flots mugissant de nos ivresses, de notre euphorie et de notre incoercible exaltation, auront serpenté et rugi à travers le lacis de ruelles.

inCollage_20190714_105414493.jpgL’Echo de ta mémoire, Cristine Verlédène
Auto-édition, 2019

Quatrième de couverture :

Nous sommes au crépuscule des années soixante. Cristine, une fillette de douze ans, se pâme de ravissement face à un film culte, « Le Clan Des Siciliens. » Elle sera dès lors toute acquise à la Sicile, et bien qu’elle ne puisse y associer pas plus des mots que des images, elle n’aura de cesse d’en rêver treize années durant.

Juillet 1982. La fillette d’hier, alors âgée de vingt-cinq ans, foule pour la première fois la terre de Sicile.
Mais cette puissance souveraine, qu’est la destinée, avait-elle pour dessein de faire, un jour, se croiser deux regards ? Ceux de deux êtres en quête d’absolu, si semblables et conjointement si différents.

D’une plume poétique et par instants lyrique, l’auteure nous transporte dans une tranche de vie, dans un récit où se côtoient irrépressible joie de vivre et insoutenable souffrance, un récit qui ne manque d’interpeller le lecteur sur la passion, la mort, le deuil, l’impossible oubli, et sur cette « chose » que nous, les humains, avons choisi de nommer « Hasard « .

***

L’écho de ta mémoire ou le roman poétique d’un amour impossible. D’un amour à distance, où les deux amants ne se comprennent pas. Se cherchent et ne se trouvent pas.

L’écho de ta mémoire, c’est la mélancolie de cet amour passé, si idéalisé et à la fois si compliqué.

L’amour aurait-il lieu d’être, si à défaut de nous procurer du bonheur, il ne nous concédait même pas le pouvoir de tendre la main à ceux qui nous  sont chers ?

Cet amour qui est bonheur et souffrance à la fois. Celui qui nous torture en même temps qu’il nous fait du bien. L’amour qui nous tient debout et vivant. Même s’il ne se vit pas toujours à deux. Celui qui nous fait avancer et grandir. Mais qui nous meurtrit tout à la fois.

Parce que l’amour que Cristine Verlédène nous conte ici c’est celui dans lequel on est ensemble, on passe de bons moments, mais où chacun regarde dans une direction différente. Et quand on se retourne, l’autre a changé de chemin. Vous savez, quand on s’aime ensemble mais pas en même temps.

Assise sur le bord du lit, dans la chambre qu’en juillet Maman avait occupée, ainsi passerai-je la nuit, le regard accroché au parquet dont je me surprendrai à compter les lattes. Serais-je en train de tutoyer la folie ? Il n’en est rien. Quitte à en être réduite à « dresser l’inventaire de lattes», j’ai choisi de me protéger  de la réalité.
Tu dois t’éloigner de moi… Pourquoi pareille exhortation ? Elle ne cesse de se débrider  dans mon esprit. N’est-il pas plus simple, de porter à la connaissance de l’autre  qu’on ne partage pas ses sentiments ?

L’écho de ta mémoire, c’est aussi l’écriture des hasards de la vie. Cette vie dans laquelle tout  n’est qu’hasard et destinée. Cette vie d’avant internet et les téléphones portables dans laquelle le hasard tient souvent à la présence de l’autre près de son téléphone quand il sonne.

La plume de Cristine Verlédène est belle. Poétique. Lyrique aussi. Elle nous entraîne à sa suite dans les vagues siciliennes, en passant par Paris ou la Guadeloupe. Les mots coulent, les phrases sont belles. Il en ressort une si grande et si vive émotion.

Je n’ai pas envie de vous en dire plus. J’aurais tellement peur de trop en dévoiler. Parce que je crois que L’écho de ta mémoire, c’est un livre dont on ne peut pas parler : il faut le lire pour décoller et voyager avec Cristine Verlédène en Sicile. S’envoler pour un voyage à travers le temps et les sentiments. Un voyage à destination d’un amour infini et impossible.

L’écho de ta mémoire, un premier roman pour un tourbillon poétique d’émotion.

Merci Cristine pour m’avoir confié tes mots et une partie de toi-même le temps de ce voyage nostalgique. C’est avec une grande émotion que je t’ai lue.

***

Le livre de Cristine est disponible sur Amazon au format broché et au format numérique.

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s