Alex Verus, tome 4 : Les élus, Benedict Jacka

Devant mes intérêts,
Je ferai tout céder : J’ai marché si loin
Dans le sang que, si je ne cesse de m’y plonger,
j’aurai autant de peine à revenir en arrière qu’à avancer…

Alex Verus 4Alex Verus, tome 4 : Les élus
Benedict Jacka, Editions Anne Carrière, 2019
Traduction : Marie de Prémonville

Présentation éditeur :

Alex était autrefois l’apprenti du sinistre Richard Drakh, un mage de l’Ombre. Sous prétexte d’obéir aux ordres de son maître, il a commis des actes dont le souvenir le hante. Alors que court la rumeur du retour de Drakh, Alex va devoir faire face aux erreurs de cette époque, en affrontant un jeune initié assoiffé de vengeance. S’il s’est largement amendé depuis ces années noires, Alex redoute le jugement de ses amis, et particulièrement de Luna, son apprentie, sur les heures sombres de son passé.Mais s’ils doivent aller au combat pour lui, il leur faut savoir pour quel genre d’homme ils risquent leur vie.

« Avec ce quatrième tome de sa saga, Jacka ridiculise les autres écrivains de fantastique urbain. Un mélange explosif d’action et de philosophie, peuplé de personnages défiant tous les stéréotypes. L’affrontement final est aussi génial qu’émotionnellement brutal. L’auteur ne laisse jamais son héros s’en sortir par des réponses simplistes aux questions complexes soulevées par la survie en milieu magique hostile. » Publishers Weekly

***

Merci aux éditions Anne Carrière pour cet envoi.

Lien vers mes avis sur les trois tomes précédents :
Tome 1 : Destinée
Tome 2 : Malédiction
Tome 3 : Persécution

***

Une fois n’est pas coutume, je pense que ce billet ne sera pas long. Vous savez que j’adore cette saga. Elle est une de mes plus découvertes de 2018. Je dévore chaque tome, je n’arrive pas à faire durer… et c’est ensuite très long d’attendre la suite. Cette fois-ci, je n’ai pas sauté sur le livre dès que je l’ai reçu, j’ai patienté un peu… Mais je l’ai quand même lu en seulement quelque heures, je n’ai pas réussi à le poser avant de l’avoir terminé.

Ce quatrième tome est très intéressant car le passé d’Alex Verus le rattrape. Du temps s’était écoulé, mais tout finit par resurgir. Ses anciens camarades reviennent le hanter, d’autres personnages vont le traquer. Il va falloir retourner dans le manoir de Richard Drakh pour réussir à combattre son passé et s’en sortir.

Ce que je vais vous raconter s’est produit il y a douze ans. Il n’y a pas moyen de faire court, aussi va-t-il falloir vous armer de patience. Et… autant que vous soyez prévenus, l’histoire ne finit pas bien.

Comme toujours, le roman est rythmé, les actions s’enchaînent. Les personnages continuent d’évoluer. Alex Verus est fidèle à lui-même. Il connait ses failles et ses limites. Il n’estime pas devoir mettre en danger ses amis pour résoudre ses propres problèmes. Ce volet est dont l’occasion pour lui de mettre carte sur table avec ses amis, de réfléchir à ses actes et d’agir en conséquences. Il assume alors ses erreurs, seul. Je crois que c’est pour ces raisons que j’aime tellement ce héros. Derrière sa magie divinatoire, il est extrêmement humain.

Se retrouver psychologiquement à nu face à autrui est un concept particulièrement effrayant. Une fois cette ligne franchie, peu importe jusqu’où l’on va, finalement. Cette violation de l’intimité est extrême.

En bref, ce tome est celui des révélations sur le passé d’Alex Verus. Un épisode où il agit beaucoup seul. Avec toujours de la magie, des surprises. Un vrai plaisir de replonger dans cet univers.

Alors cette saga vous tente ? Mon fils de douze ans, vient de la commencer, et il est déjà fan !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s