L’empreinte – Alexandria Marzano-Lesnevich

Autour de moi, les molécules tournoient. Je sens que je me désagrège avec elles.

inCollage_20190123_114647804.jpg

L’empreinte, Alexandria Marzano-Lesnevich, Sonatine, 2019

Présentation éditeur :

Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu’au jour où son chemin croise celui d’un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l’épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n’aura alors cesse d’enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable. 
 
Dans la lignée de séries documentaires comme Making a Murderer, ce récit au croisement du thriller, de l’autobiographie et du journalisme d’investigation, montre clairement combien la loi est quelque chose d’éminemment subjectif, la vérité étant toujours plus complexe et dérangeante que ce que l’on imagine. Aussi troublant que déchirant.

***

Il s’agit toujours de la même conviction simple, fondamentale : celle que chaque individu est une personne, quoi qu’il ait pu faire, et que prendre une vie humaine est mal.

Rick Langley. Il a tué un petit garçon en Louisiane. Lors de ses études de droits, Alexandria Marzano-Lesnevich tombe sur le dossier et l’histoire de Rick Langley. Alexandria qui a toujours été contre la peine de mort remet alors en question ses convictions. Pendant dix ans, elle va recueillir des informations sur Langley, sur son enfance, ses antécédents pédophiles, et tout va faire remonter à la surface sa propre histoire.

L’auteure mélange brillamment le thriller, l’enquête journalistique et l’autobiographie pour nous livrer un récit aussi captivant que glaçant. Elle aborde les sujets de la pédophilie, de l’inceste et de la peine de mort d’une manière à la fois éprouvante et douce. On est souvent mal à l’aise et à la fois, on souffre avec elle. Il faut en passer par les émotions les plus bouleversantes pour comprendre.

[…] ce qu’il me fallait, c’était tout ce qui ne figurait pas dans les dossiers que j’avais lus. Les émotions. Les souvenirs. L’histoire. Le passé.

L’empreinte. Ce qu’on pense parfois avoir oublié ou enfoui au plus profond de soi, n’est souvent finalement qu’en veille. Il ne tient qu’à un fil que tout resurgisse, il faut alors reconstituer le puzzle de sa mémoire. Certaines cicatrices ne sont pas visibles, elles sont là pour témoigner de qui est arrivé, mais il faut les porter, et apprendre à vivre avec. Et finalement, ce livre, c’est le cheminement d’Alexandria Marzano-Lesnevich pour aller de l’avant et vivre enfin pleinement. Car notre histoire oriente nos convictions, parfois de manière inconsciente.

Nous sommes dans un cimetière. Mais pour moi, le passé n’est pas dans la terre. Le passé est dans mon corps.

Je ne trouve pas les mots pour bien vous parler de ce livre. En tant que mère, j’ai été très touchée par les mots d’Alexandria. Ce qui lui est arrivé m’a glacé le sang. Mais les actes et la conscience de Rick également. J’ai éprouvé divers sentiments à son égard. Son combat contre la pédophilie, sa volonté de se soigner, ses séjours en prison, son enfance, cela ne laisse pas indifférent malgré tout.

L’empreinte est telle une thérapie pour l’auteure. C’est le récit déchirant et bouleversant des traumatismes enfouis. Un livre empreint d’une grande sensibilité. Un livre qui dénonce, mais qui cherche aussi à comprendre et à apaiser. Pour se libérer.

 

6 commentaires sur « L’empreinte – Alexandria Marzano-Lesnevich »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s