La première fois que j’ai été deux – Bertrand Jullien-Nogarède

Quelques jours auparavant j’étais une lycéenne comme il en existe des centaines de milliers en France et plus particulièrement au fond des banlieues profondes, et il avait suffit qu’un Anglais à cravate surgisse de nulle part pour que mes pieds ne touchent plus le macadam.

la-premic3a8re-fois-31-01.jpeg

La première fois que j’ai été deux, Bertrand Jullien-Nogarède
Flammarion Jeunesse, 2018

Présentation éditeur :

Le scooter de Tom nous emporta loin du monde. Mes bras entouraient sa taille et je laissai ma tête reposer doucement sur son épaule. Je ne crois pas avoir été plus heureuse qu’à cet instant. Juste une fille comme les autres. Il avait suffi qu’un anglais à cravate surgisse de nulle part pour que mes pieds ne touchent plus le macadam. J’étais vraiment folle amoureuse ..

***
Je remercie Bertrand Jullien-Nogarède pour l’envoi de son roman.

***

Karen est une jeune lycéenne discrète. Musicienne et littéraire. Studieuse et brillante élève. Elle vit seule avec sa mère dépressive. Entourée de livres, et de musique, dans un ancien presbytère. Elle n’a pas beaucoup d’amis et les garçons ne l’intéressent pas vraiment jusqu’à l’arrivée de Tom, un nouveau au lycée.

Ma vie s’était, d’une certaine manière, construite au fil des lignes. Je savais où me retirer quand les grands vents de la vie emportaient tout sur leur passage. Il me suffisait d’ouvrir un livre et de me laisser glisser à l’intérieur.

Tom est anglais, il a un look original, un scooter. Et une cravate. Mais surtout Karen lui plaît. Entre Karen et Tom, c’est comme une évidence. Tout est naturel. Ils partagent leurs passions, leurs points de vue. Mais Tom repart vite vivre à Londres. Trop vite. Heureusement, Karen peut l’y rejoindre pendant les vacances. Une semaine ensemble. De la musique, Londres. Et de l’amour… La première fois que Karen aura été deux.

L’atterrissage forcé de ce représentant de la couronne britannique dans notre terminale littéraire constituait en soi l’un des événements les plus intéressants depuis la rentrée. Je n’allais pas bouder mon plaisir.

La première fois que j’ai été deux explore l’adolescence et les premiers émois. L’amitié. Les premières amours, celles qui durent ou pas. Les premières passions aussi. L’envie d’y croire malgré les différences et malgré la distance. Beaucoup de réflexions et de maturité dans ce roman. Karen et Tom sont deux adolescents passionnés et attachants. L’un par l’autre. Mais aussi par la musique et la littérature. Et Londres.

Londres, la vivante. Londres la cosmopolite. Londres la noctambule. Londres qui ne porte aucun jugement sur personne. Londres qui vous accepte comme vous êtes. Londres comme une faille temporelle dans laquelle Tom et Karen vont vivre pleinement pendant une semaine. Comme dans une bulle. Vivre l’instant présent.

Il fallait juste rester vissée à l’instant, ne rien exiger de plus que le présent. Ne rien espérer du lendemain. Vivre le moment qui vient comme le seul possible. Vivre, vivre, vivre et aimer…

Bertrand Jullien-Nogarède nous raconte ici une belle histoire d’amour entre deux adolescents. Une histoire où le temps semble s’arrêter pendant quelques jours. Une histoire pendant laquelle, le monde ne tourne qu’autour de Karen et Tom. Mais surtout une histoire d’amour intense et paradoxalement pleine de sagesse. Mais finalement une histoire pas si banale. Tout ne se passera pas comme on pourrait l’imaginer.

Oui nous étions tous les deux dans le ravissement. Cette émotion partagée, peut-être ne l’éprouve-t-on qu’une seule fois, la première fois ?

La première fois que j’ai été deux est un beau roman pour la jeunesse. Un roman très touchant et très surprenant à la fois, malgré quelques petites longueurs. Une belle romance adolescente.

La première fois que j'ai été deux par Jullien-Nogarède

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s