Entre deux mondes, Olivier Norek

J’ai repris la route et, caché dans les camions ou en marche forcée, j’ai suivi les autres migrants pour ne pas me tromper de chemin dans un monde dont j’ignorais tout, et je suis enfin arrivé dans la jungle de Calais, la ville juste avant Youké.

entre deux mondes 1

Entre deux mondes, Olivier Norek
Michel Lafon, 2017
Pocket, 2018

Quatrième de couverture :

Adam a découvert en France un endroit où l’on peut tuer sans conséquence.

***

***

Adam a fui la Syrie et s’est retrouvé à Calais, dans la jungle. Là, il espère y retrouver sa femme et sa fille parties quelques jours avant lui.

La jungle de Calais, cet endroit entre espoir et résignation. Entre la vie et la mort. Entre deux mondes. Côté français, mais à la frontière avec Youké, la destination que veulent atteindre tous les migrants qui patientent dans cette zone. Des réfugiés sans statut. En sursis. Ils sont là, mais clandestins.

Coincés entre la vie terrestre et la vie céleste. Comme bloqués entre deux mondes. Ils me font penser à eux, oui. Des âmes, entre deux mondes.

La jungle de Calais, cet endroit à part. Un endroit où chacun tente de survivre entre deux tentatives de passage vers le Royaume-Uni. Un endroit où la violence règne. Viols, agressions, trafic de drogues, racket, et même meurtres. Un endroit où il vaut mieux savoir se faire respecter ou bien se faire discret. Une routine violente mais presque normale finalement pour les habitants de ce camp de réfugiés.

Mais partout dans le monde, quel que soit le niveau de pauvreté ou de détresse, tu trouveras toujours un homme sans cœur pour tenter d’en profiter. Afghan ou pas.

Adam y trouve une place assez particulière. Pourtant à la recherche de sa famille, il se préoccupe du sort des autres, c’est un homme juste, et généreux. Profondément humain. Il sait être discret, tout en observant ce/ceux qui l’entoure(nt). Et dans le même temps, il ne se laisse pas faire. C’est un personnage très fort et en même temps très sensible.

Aucune cause n’est assez juste pour te faire supporter la douleur qui t’attend.

Entre deux mondes, c’était mon premier Olivier Norek. Ce ne sera pas le dernier. On ressent l’expérience et la documentation derrière ses écrits. Il nous décrit ce camp et son fonctionnement de l’intérieur, pour une immersion totale dans la violence et la misère de ces personnes qui ont tout quitté en espérant trouver un monde meilleur. Olivier Norek nous emmène dans cette zone où même  les forces de l’ordre ne s’aventurent pas. On ressent l’impuissance de la police qui ne peut pas faire grand chose. L’impuissance  des migrants qui attendent. Parfois depuis bien longtemps. Et les crimes qui s’y perpétuent, sans que l’on ne puisse rien y faire.

Entre deux mondes est un roman noir, très poignant, une plongée dans la réalité de la jungle de Calais. Un roman certes violent, mais aussi plein d’espoir et d’humanité malgré tout. Un livre à lire.

Résultat de recherche d'images pour "entre deux mondes"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7 commentaires sur « Entre deux mondes, Olivier Norek »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s