Le secret le plus sombre – Carla Buckley

Ensemble, ils avaient créé un enfant condamné. Ensemble, ils avaient créé cette vie malheureuse.

le secret le plus sombre

Le secret le plus sombre, Carla Buckley, Charleston Noir, 2018

Résumé éditeur :

Jusqu’où iriez-vous pour protéger vos enfants ?

Dans la famille Lattimore, Eve, la mère, est le socle. David, son mari, s’absente la semaine pour son travail et elle doit tout gérer : la crise d’adolescence de leur fille Melissa, et surtout la sécurité de leur fils Tyler, qui souffre d’une maladie rare, la maladie des « enfants de la lune » : la moindre exposition aux rayons du soleil peut lui être fatale. Pour éviter tout accident, leur maison, sous la vigilance d’Eve, est devenue une véritable forteresse. 
Entièrement dévouée à son fils, Eve ne se rend plus compte de rien. Que fait Tyler lorsque tout le monde dort ? Que lui cache sa fille qu’elle ne reconnaît plus ? Et que sait-elle vraiment de l’existence de David, à des milliers de kilomètres de là ? 
Quand un événement dramatique frappe Eve de plein fouet, elle prend une terrible décision : pour elle, sa famille passe avant tout. Mais pourra-t-elle vraiment la sauver ? 

***

Merci aux éditions Charleston pour cette lecture

***

J’ai commencé ce livre sans en connaître le sujet. Je savais seulement que Séverine Lenté de la chaîne IlEstBienCeLivre lui avait décerné un slip ! Elle avait attisé ma curiosité !

Dans le secret le plus sombre, nous pénétrons dans la vie de famille d’Eve, David, Mélissa et Tyler. David, le père travaille loin de chez lui et c’est à Eve qu’il revient de gérer l’organisation familiale. S’il n’y avait que la crise d’adolescence de Mélissa à gérer cela ressemblerait à la vie de nombreuses familles. Mais la plus grande mission d’Eve consiste à veiller à la sécurité de Tyler leur fils. Ce dernier est atteint de xeroderma pigmentosum (XP), maladie plus souvent connue sous le nom d’enfants de la Lune. Il ne peut d’aucune manière être exposé aux rayons UV, que ce soit ceux du soleil ou ceux de la plupart des éclairages. Tyler reste enfermé toute la journée dans la partie de la maison qui lui est dédiée et aménagée pour sa sécurité. Il ne peut en sortir qu’une fois la nuit tombée. Mais Tyler veut quand même découvrir le monde, alors la nuit, à l’insu de sa mère, appareil photo en main, il l’explore.

A l’exception de la lune qui fait luire les pierres du patio, et les bras métalliques des fauteuils, le jardin est plongé dans le noir. Tyler inspire à fond, emplit ses poumons. Pourquoi l’air semble-t-il tellement plus pur quand il est le seul à le respirer ?

Le jour où un évènement dramatique arrive à Eve, tout semble échapper au contrôle  de la mère de famille. Mais pour elle, sa seule mission est de veiller sur la vie de Tyler, alors elle se tait. Insomnies, cauchemars… Eve finit par perdre pied.

Le sommeil appartient aux justes. Il lui est interdit, hors d’atteinte.

La construction de ce thriller est plutôt originale puisque dès le départ, nous savons ce qui est arrivé à Eve. Nous la suivons dans sa vie de tous les jours tout en connaissant son secret. Nous la voyons tentant de garder sa contenance et continuer de soutenir son entourage. Comme si elle n’y était pour rien. Comme si elle ne savait rien.

Un mensonge, un de plus. Ils lui viennent plus facilement désormais. Ils ont gagné en force et en vélocité.

La tension est palpable tout au long de ce roman. Pourtant nous savons tout dès le départ, mais le suspense s’installe, doucement, savamment. Carla Buckley maîtrise parfaitement son intrigue. La pression monte et on se sent nous aussi oppressé, dans cette maison barricadée. On a beau savoir le fond de l’histoire, l’auteure arrive à nous faire douter de tous les personnages, un à un. Elle nous déstabilise, certains vivent la nuit, d’autres le jour. Il fait souvent nuit.

Derrière lui, la lumière de la cuisine éclaire les pierres du patio, leur donnant une teinte jaune délavée. Tout le reste est plongé dans l’ombre. Tyler ne se souvient pas à quoi ressemble le monde en couleur.

L’atmosphère ambiante en devient très pesante, très sombre. Alors on tourne les pages pour savoir, on en oublie de dormir, on ne sait plus si on est le jour ou la nuit, on ne sait plus quelle heure il est. L’important est de connaître la fin.

Le secret le plus sombre est un thriller psychologique, que je qualifierai aussi de thriller à ambiance. Il est assez lent, mais je vous conseille de vous laisser tenter, vous serez surpris !  Un roman à suspense parfaitement maîtrisé ! Un très bon page-turner !

couv le secret le plus sombre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 commentaires sur « Le secret le plus sombre – Carla Buckley »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s