L’affaire Dupont de Ligonnès : la secte et l’assassin, Guy Hugnet

Ce matin du 10 avril 2011, Xavier Dupont de Ligonnès rejoint sa berline Citroën C5 bleu foncé. Dans son dos, les spectres de sa femme et de ses enfants hurlent leur douleur et leur révolte, crient à l’injustice. Lui seul peut les entendre alors que le chant des oiseaux monte des jardins aux alentours, célébrant la fête du printemps, la vie qui renaît. Un dernier coup d’œil au mausolée familial et il prend la route, persuadé d’emporter avec lui son terrible secret.

xddl.jpg

L’affaire Dupont de Ligonnès, la secte et l’assassin, Guy Hugnet, L’Archipel, 2018

Résumé éditeur :

On croyait tout savoir sur l’affaire Dupont de Ligonnès. Tout, sauf l’essentiel : qu’est-il advenu de l’auteur présumé du quintuple assassinat de Nantes ?
C’était le 21 avril 2011 : la police découvrait cinq corps enfouis sous la terrasse d’un jardin, chacun accompagné pour son dernier voyage d’une figurine religieuse. Or cette « clé » symbolique n’a été que très peu exploitée. Elle permet pourtant de déchiffrer cette affaire criminelle hors norme.
Xavier Dupont de Ligonnès grandit dans la magie des miracles et des apparitions, auprès d’une mère – papesse autoproclamée d’une Église apocalyptique – engagée dans un combat obsessionnel contre Satan. Jusqu’à l’âge de 35 ans, il se croit un « Élu » de Dieu. Puis, brutalement, il perd la foi. « La pire désillusion », écrira-t-il. Dès lors, tel Lucifer, l’ange déchu, il entame une longue descente aux enfers qui se conclura par une effroyable tragédie familiale.
Menée sur six années et s’appuyant sur des documents inédits – notamment les écrits de la mère –, cette enquête suit, tel un profiler, l’errance mentale d’un psychopathe hanté par la question religieuse. Guy Hugnet s’est rendu à Roquebrune-sur-Argens, sur les lieux de la disparition de «XDDL». Après avoir reconstitué l’itinéraire probable du fugitif, il indique le lieu, jamais exploré par les enquêteurs, où son corps pourrait être retrouvé.

***

En voilà une affaire qui m’intéresse depuis le début et dont je n’avais jamais cherché plus loin que les informations données par les médias lambda ! Recevoir ce livre était l’occasion d’en savoir plus, d’explorer une piste dont pour ma part je n’avais encore jamais entendu parler ! Merci à Mylène des éditions de l’Archipel pour cet envoi.

J’avoue regarder régulièrement des émissions telles que Faites entrer l’accusé, ou Crimes. Ce livre-enquête est un peu dans le même genre, Guy Hugnet replonge dans le passé de Xavier Dupont de Ligonnès, jusqu’à son enfance assez particulière. Et surtout, il explore la piste de la secte dans laquelle Xavier Dupont de Ligonnès a grandi, sa mère en étant au centre.

Il croit à l’imminence de l’Apocalypse car sa propre mère est censée apporter la parole de Dieu.

Tous les chapitres sur l’enfance, la jeunesse et la vie de famille de Xavier Dupont de Ligonnès sont très intéressants. L’auteur ayant eu accès à des documents inédits tels que de la correspondance familiale, des discussions sur des forums en ligne (Agnès et Xavier y ont eu recours séparément à divers moments), des documents émanant de la secte dirigée par la mère de Xavier, tout est examiné dans le détail.

Geneviève est âgée d’une vingtaine d’années lorsque les trompettes résonnent  pour elle dans le Ciel. Depuis l’au-delà, via le canal de sa grand-mère décédée on l’informe que les puissances supérieures ont l’intention de lui confier une mission dans le futur. On ne lui donne pas plus de détails, mais elle doit s’y préparer et, en attendant, progresser sur son chemin mystique, se purifier. Quelques années plus tard, la prophétie se réalise. Geneviève entend des voix – et pas n’importe lesquelles, celles de Jésus et de Dieu le père lui-même. Elevée au rang d’une âme privilégiée, elle reçoit pour ordre de mission de « sauver le plus grand nombre du désastre » et de participer « à l’œuvre de rédemption ». Pas moins ! Le message ne souffre d’aucune ambiguïté : le monde est gouverné par Satan, l’Apocalypse est proche, il faut se préparer au retour du Christ et, dans cet optique, Geneviève est appelée à jouer un rôle majeur.

La relation de Xavier Dupont de Ligonnès avec la religion et l’église dirigée par sa mère est analysée dans le détail. L’auteur a reconstitué l’évolution de la foi de Xavier Dupont de Ligonnès, avec ses hauts et ses bas, ses doutes et ses évènements marquants.

Jusqu’à l’âge de trente-cinq ans, Xavier Dupont de Ligonnès a cru à l’imminence de l’arrivée du Christ Roi et de son gouvernement, dans lequel une place privilégiée lui était réservée. Puis toutes ses croyances se sont effondrées.

Guy Hugnet revient également sur la personnalité d’Agnès Dupont de Ligonnès, de sa jeunesse, à son mariage et sa vie de couple, en passant par la naissance de son premier fils notamment. On imagine bien ce qui a été son quotidien après sa rencontre avec cet homme mystérieux et pour le moins instable qu’était/est Xavier Dupont de Ligonnès.

Mais pour Agnès, c’est une autre histoire. Elle est au fond du trou. « Chaque jour je me sens un peu plus enfermée, plus seule, plus isolée, sans vie. »

L’auteur ne fait pas non plus l’impasse sur les projets professionnels de Xavier Dupont de Ligonnès, sur son rapport à l’argent, ses dépenses sans limite et ses ambitions plus ou moins extravagantes.

Agnès, à la dérive, s’enfonce dans un puits sans fond de solitude tandis que Xavier, amer, confie que la vie est une succession de désillusions. Le couple part à vau-l’eau mais continue de faire bonne figure en public. Personne, dans leur entourage, n’imagine la tragédie qui se joue en coulisses.

Enfin, l’auteur en vient aux meurtres de toute la famille. Il nous rappelle la chronologie  des faits, ainsi que le plan organisé par Xavier de Ligonnès pour que personne ne soupçonne ses actes et que tout passe pour un déménagement soudain à l’étranger. Plan extrêmement farfelu !

Autant j’ai beaucoup aimé toute cette partie d’investigation, autant j’ai moins apprécié la dernière partie, certes courte, du livre : Guy Hugnet agit tel un profiler, il va jusqu’à séjourner dans le même hôtel Formule 1 que Xavier Dupont de Ligonnès à Roquebrune-sur-Argens… A partir de là, il étudie tous les chemins qu’il aurait pu emprunter pour disparaître à tout jamais. Guy Hugnet est persuadé que Xavier Dupont de Ligonnès s’est donné la mort quelque part dans cette région, il nous fait part des différentes cavités où pourrait se trouver son corps.

En bref, ce livre ne nous donne pas la clé de l’énigme puisque la disparition de Xavier Dupont de Ligonnès reste irrésolue. Mais cette enquête nous donne de nombreuses informations sur son cheminement personnel, sa personnalité et ce qui l’a poussé à agir. Très intéressant !

l'affaire dupont de ligonnès

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s