Elizas, Sara Shepard

Je me réveille en hurlant. Le son est aspiré dès que j’ouvre les yeux, mais il laisse dans mon cerveau une trace fugitive, comme une empreinte de main sur du sable humide. Ma gorge est râpeuse. Ma tête me lance. J’essaie de distinguer ce qu’il y a autour de moi, mais je ne vois que des ombres imprécises. J’ai un goût âcre d’alcool dans la bouche.
Bien joué, Eliza. C’était bien la peine de t’en sortir pour finir comme ça.

Elizas 2

Elizas, Sara Shepard, Charleston Noir, juin 2018

Résumé éditeur :

Une jeune femme, belle et fragile, un luxueux hôtel hollywoodien et un dangereux mélange d’alcools forts et de médicaments… Quand Eliza Fontaine, jeune auteure à succès, se réveille dans une chambre d’hôpital, il lui suffit d’un regard à ses proches pour comprendre qu’on la soupçonne d’une nouvelle tentative de suicide. N’a-t-elle pas été retrouvée ivre morte au fond d’une piscine alors qu’elle ne sait pas nager ? Pourtant, Eliza en a la certitude, cette fois, c’est différent. Ses souvenirs sont flous, sa mémoire se dérobe, mais elle se souvient d’une voix, d’un rire… Uniquement armée du roman qu’elle vient de terminer, et dans lequel semblent se mêler fiction et réalité, la jeune femme part à la recherche de ce qui s’est réellement passé. Car, s’il y a une chose dont Eliza est sûre, c’est qu’elle n’a pas sauté dans cette piscine. Quelqu’un a tenté de la tuer. 

***

En tant que fan de la série Pretty Little Liars, je ne pouvais pas laisser passer le dernier roman de Sara Shepard, publié dans cette nouvelle collection Charleston Noir, sans le lire. (Merci à Mathieu des éditons Charleston pour cette lecture.)

Juste après le nom de l’auteure, c’est le titre avec ce « s » chutant qui m’a attirée. Je me suis demandé ce qu’il pouvait bien signifier. Le tout sur un joli fond bleu, trouble très aquatique. Il ne m’en fallait pas plus titiller ma curiosité et me donner envie d’ouvrir ce livre.

Le roman s’ouvre quand Eliza se réveille dans une chambre d’hôpital. Son entourage pense qu’elle a une nouvelle fois tenter de mettre fin à ses jours en tentant de se noyer dans la piscine d’un hôtel. Mais Eliza est sûre qu’on l’y a poussée dans le but de la tuer. Commence alors pour elle une quête de la vérité qui sera semée de confusion, de doute… Ayant été opérée il y a quelques temps d’une tumeur au cerveau, ses troubles seraient-il à nouveau d’actualité ?

Je creuse ma propre tombe au lieu de laisser mon cerveau défectueux la creuser pour moi. Cela me rassure de contrôler la situation.

Dès les premières lignes, je suis entrée dans l’histoire. Sara Shepard a semé le doute dans mon esprit dès les premières pages. Le personnage principal Eliza n’est pourtant pas vraiment une héroïne. Elle est très impulsive, ne réfléchit pas tellement à l’image qu’elle donne aux autres, elle se ridiculise souvent. Elle est plutôt une anti-héroïne finalement ! Mais, étonnamment tout cela fait parler d’elle et sert à la promotion de son roman.

Eh bien ton vol plané dans la piscine ! La presse est quand même incroyable […] Les Dés sont jetés! Trois blogueurs déjà ont parlé de toi. Les demandes d’épreuves se multiplient et les précommandes ont monté en flèche. Bien joué, ma belle !

Les chapitres alternent entre la vie d’Eliza et des extraits du roman qu’elle a écrit, sur le point d’être publié. Au début, on ne comprend pas où veut en venir l’auteure. On se promène dans les hôpitaux, et on voyage aussi dans le temps. Mais très vite, on se laisse prendre à ce jeu de la folie, on tourne les pages, on en oublie de dormir, on s’attache aux différents personnages. On veut absolument connaître la fin et la vérité de cette histoire qui semble si folle et sans queue ni tête au départ ! Qui croire ? Qui dirige le jeu ? Ses amis et sa famille semblent vouloir lui venir en aide et à la fois leurs attitudes ne paraissent pas claires. On se méfie de tout le monde, on trouve le comportement d’Eliza à risque, dangereux pour elle et les autres. Aucun répit, ni pour le lecteur, ni pour les personnages.

J’avoue avoir été promenée de la première à la dernière page de ce roman, à en devenir folle ! Un vrai plaisir de lecture ! J’ai tellement eu l’impression de me noyer plusieurs fois, de perdre la mémoire, de confondre la réalité et les mensonges. Sara Shepard est très forte à ce petit jeu. Tout est bien amené et ficelé. Chaque élément a son explication, rien n’est laissé au hasard.

Elizas est un vrai page-turner dans lequel la folie, le doute et la confusion nous perdent entre fiction et réalité. Un très bon thriller, parfait pour les vacances. A glisser dans sa valise et à lire cet été au bord de la piscine !

Résultat de recherche d'images pour "elizas"

 

4 commentaires sur « Elizas, Sara Shepard »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s