Alex Verus, Tome 1 : Destinée, Benedict Jacka

Je m’appelle Alex Verus. Ce n’est pas mon nom de naissance, mais ça c’est une autre histoire. Je suis devin. On appelle parfois les gens comme moi oracles, ou voyants. Ou bien mage, si on veut se donner un genre intello. Personnellement, tous ces termes me conviennent, du moment qu’on ne me traite pas de « diseur de bonne aventure ». Je ne suis pas le seul mage dans ce pays, mais à ma connaissance je suis le seul à tenir une boutique.

Alex verus 2

Alex Verus, Tome 1 : Destinée, Benedict Jacka, Editions Anne Carrière, 2018

Résumé éditeur :

Alex Verus vit à Londres et il est devin. Il peut voir le futur comme un faisceau de probabilités. Pour le commun des mortels, c’est un don impressionnant, mais pour les autres mages, c’est le bas de l’échelle des arts occultes. De toute façon, Alex a tourné le dos à cette confrérie. Trop de rivalités, de secrets, de complots, trop de morts… Sa seule ambition est de mener une existence sans histoires, caché dans sa petite boutique d’accessoires pour magiciens amateurs. Dans l’arrière-salle, il continue à faire un peu de marché noir, c’est risqué mais le commerce des vrais objets magiques lui permet de payer le loyer.

Quand une relique puissante échoue entre ses mains, il se retrouve la proie des forces auxquelles il avait essayé d’échapper, forcé de choisir un camp dans une bataille qui le dépasse.

Voir le futur n’est pas toujours drôle, surtout quand le sien semble à ce point compromis.

***

Un jeune homme, de la magie, une relique… Tout ça en Angleterre. Cela ne vous rappelle rien ? Si en voyant le résumé, on ne peut s’empêcher de penser à l’univers très connu d’Harry Potter, à la lecture du premier tome d’Alex Verus, on se rend compte que Benedict Jacka a su créer son propre monde magique, bien différent de celui du sorcier le plus célèbre de tous les temps en littérature jeunesse.

Alex Verus est un héros plus âgé qu’Harry Potter. Quand nous faisons sa connaissance, il est déjà adulte et tient une boutique d’objets insolites, et magiques dans le quartier de Camden à Londres. Mais surtout, Alex est devin, il peut apercevoir les différents futurs possibles de chaque situation. Malgré tout, il vit en retrait du monde des mages suite à des évènements antérieurs qui sont dévoilés au fur et à mesure du roman.

Dans ce premier tome, l’aventure commence quand son amie Luna lui apporte une relique mystérieuse. A quoi peut bien servir cet objet qui semble si convoité ? Les mages de l’ombre et ceux de la lumière vont chacun vouloir s’en emparer signant le début d’un nouveau combat ! Voir l’avenir risque d’être d’une grande utilité avant toute action et toute décision.

J’ai hoché la tête. Les souvenirs remontaient. Les guerres de l’Ombre avaient mis fin à la civilisation des Précurseurs. Les témoignages de cette époque n’étaient que fragmentaires, mais il était de notoriété publique que les armes employées avaient été dévastatrices. Si cet artefact en faisait partie, la raison pour laquelle tout le monde le convoitait était évidente.

Quel plaisir de relire de la Fantasy jeunesse de cette qualité ! J’ai adoré l’univers de ce premier tome, même si j’y ai trouvé quelques longueurs. Les cent cinquante dernières pages m’ont complètement entraînée dans ce monde magique inédit. Les personnages sont très travaillés ; certains méfiants, d’autres manipulateurs, d’autres encore dévoués. Le personnage de Brise Stellaire est très original, elle m’a fait penser à la fée Clochette de Peter Pan ! Le personnage d’Arachné est assez rebutant au premier abord, il ne faut jamais rester sur une première impression ! Mais, assurément, pour moi, Luna est vraiment le personnage attachant et intrigant de ce livre. elle est une humaine maudite : elle est auréolée d’une malédiction qui l’empêche de se laisser complètement dans ses relations sociales.

Une bourrasque tiède m’a ébouriffé les cheveux. J’ai aperçu Brise Stellaire au-dessus de moi, redevenue invisible.
« Tu restes ? » lui ai-je demandé.
Brise Stellaire a désigné la tour d’un air ravi. « Un autre homme-éclair ? »
Luna s’est tourné vers moi, puis vers Brise Stellaire. Elle ne la voyait toujours pas, mais semblait deviner sans mal où se tenait l’élémentaire de l’air.
« Un homme-éclair ?
– Ne pose pas de question. »

Une lecture dans laquelle on ne peut pas s’ennuyer tant le récit est riche en rebondissements, on tourne les pages sans s’en rendre compte, on veut connaître la fin ! Que va-t-il advenir de la relique ? Alex va-t-il s’en sortir ? Saura-t-il protéger Luna ? Toute l’action se déroule dans la ville de Londres, dans un monde identique au nôtre, cela rend l’histoire d’autant plus passionnante et magique que les lieux nous paraissent familiers.

Ma boutique est située dans le quartier de Camden Town, dans le centre de Londres. Ma rue se trouve au milieu d’une sorte de nœud urbain dessiné par le canal, trois ponts et deux lignes de chemin de fer qui s’entremêlent. Les ponts et le canal forment comme un rempart, et ce secteur est une oasis au cœur de la ville.

Destinée est un très bon premier tome, très rythmé et dynamique. Un début de saga très prometteur. Je n’avais pas envie que cette première aventure se termine…. Il me tarde de retrouver Alex, Luna, Brise Stellaire et les autres pour une prochaine aventure !

Un grand merci à Tiffany des éditions Anne Carrière pour m’avoir proposé cette lecture.

alex verus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s