La femme à la fenêtre, A. J. Finn

J’oriente le viseur vers sa tête. Mon Nikon D5500, équipé d’une lentille Opteka, ne rate pas grand chose : tignasse grisonnante en bataille, fines lunettes bon marché, îlots de barbe naissante dans le creux de ses joues. Il apporte indéniablement plus de soin à ses chaussures qu’à son apparence.
Retour au 212, où Rita et l’artisan sont en train de se dévêtir en toute hâte. Je pourrais appeler les Renseignements, téléphoner chez elle et la prévenir… Je ne le ferai pas. Observer les autres, c’est comme tourner un documentaire animalier : on ne se mêle pas de la vie des bêtes.

La femme à la fenêtre

La femme à la fenêtre, A. J. Finn, Presses de la cité, 2018

Résumé éditeur :

Elle a tout vu, mais faut-il la croire ?
Séparée de son mari et de leur fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvée de merlot, de bétabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux échecs sur internet, elle espionne ses voisins. Surtout la famille Russel – un père, une mère et un adorable ado –, qui vient d’emménager en face. Un soir, Anna est témoin d’un crime. Mais comment convaincre la police quand on doute soi-même de sa raison ?

«La Femme à la fenêtre appartient à ce type de livres singulier qu’il est impossible de lâcher. » Stephen King
« Stupéfiant. Palpitant. Finn nous offre un thriller digne de ce nouveau millénaire. » Gillian Flynn
« 10/10 sur l’échelle du twist ! » Val McDermid
« Une oeuvre sombre au dénouement époustouflant. » Ruth Ware

***

Si vous aimez les romans dans le style de La fille du train de Paula Hawkins et que vous aimez les thrillers assez classiques alors je pense que ce livre peut vous plaire.

Anna, pédopsychiatre et agoraphobe depuis un évènement qui l’a séparée de sa fille et son mari, vit à l’écart du monde, enfermée dans sa grande maison où elle ne reçoit que ses soignants. Pour passer le temps, elle joue aux échecs en ligne, discute avec d’autres agoraphobes sur un forum, et paradoxalement, elle leur prodigue même des conseils… Mais surtout, elle observe son voisinage, imagine leur vie… Le tout arrosé de médicaments et d’alcool, à tel point qu’elle finit par ne plus savoir distinguer le vrai du faux le jour où elle est témoin du meurtre d’une femme dans la maison en face de chez elle.

Alors oui, il s’agit d’un huis-clos, un peu étouffant, qui reprend la majorité des codes des thrillers du même genre. L’intrigue est plutôt bien ficelée, et à l’instar d’Anna on ne sait plus très bien ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas.  Pour autant, je n’ai pas été surprise pendant ma lecture, je m’attendais aux révélations qui ont été faites. Il n’y a que la fin que je n’avais pas devinée, mais je n’ai pas trouvé qu’elle était inattendue : je ne suis pas restée bouche ouverte à la suite de ce « twist » final, qui pour moi n’en est pas vraiment un. J’ai beaucoup plus cogité à la lecture de la fille du train par exemple, où j’avais l’esprit aussi flou que celui de Rachel. Il m’a manqué la tension qui montait au fil des pages, et je n’ai pas ressenti d’angoisse. Ce roman manque de suspense et il comporte des longueurs qui auraient pu être évitées pour maintenir une certaine tension.

En résumé, j’ai lu ce livre, facilement, avec un léger plaisir, même si j’en attendais plus, mais les très bons thrillers qui tiennent vraiment en haleine ne sont pas si  courants. La femme à la fenêtre est un thriller finalement assez basique mais qui fonctionne, pas vraiment de suspense, un peu de déjà vu, mais une fin qu’on n’imagine pas forcément et qui peut surprendre !

Merci aux éditions des Presses de la Cité et à Netgalley pour cet ebook.

Un commentaire sur « La femme à la fenêtre, A. J. Finn »

  1. Je viens de le lire et je partage ton avis. Le roman se lit très facilement, le style est fluide et plaisant. Mais j’ai deviné dès le départ des éléments clés, les révélations ne sont pas surprenantes… Je ne sais pas si c’est parce que je suis une habituée des thrillers mais je ne l’ai pas trouvé original et n’ait pas ressenti grand chose durant ma lecture.

    J'aime

Répondre à Claire 🐶🎬📚❤️ (@L0vely_Claire) Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s