Dark Web, Dean Koontz

Elle glissa l’Escape dans le flot de la circulation, consciente que les voitures, les 4×4 et les camions qui l’entouraient signalaient à leur insu leur position à tous les services de police, tous les amateurs de technologie guidés par des impératifs commerciaux, et autres propriétaires de l’avenir.

dark-web-2.jpg

Dark Web, Dean Koontz, L’Archipel, 2018

Résumé éditeur :

IL FAUT QUE J’EN FINISSE…
C’EST URGENT !

Tels sont les derniers mots d’un homme que la vie semblait avoir comblé… mais qui y a mis fin. Brutalement.
Jane Hawk, inspectrice du FBI, refuse de croire que son mari se soit donné la mort. Pour elle, il y a une autre raison. Sa conviction en sort renforcée lorsqu’elle apprend qu’une vague inexpliquée de suicides frappe le pays.
Quitte à se mettre à dos sa hiérarchie – qui souhaite étouffer l’affaire –, Jane veut des réponses, quel qu’en soit le prix… Or, son enquête dérange. Ses ennemis de l’ombre détiennent un secret si terrifiant qu’ils sont prêts à tout pour l’éliminer.
Mais, bien que seule contre tous, la fugitive la plus recherchée des États-Unis possède pour atouts son intelligence et sa froide détermination. La vengeance est comme l’amour : elle ne connaît aucune limite…

***

J’avais souvent vu le nom de Dean Koontz sans jamais aller plus loin… Je remercie donc les éditions de l’Archipel pour m’avoir permis de découvrir enfin cet auteur.

Bon, pour tout vous dire, si vous cherchez un roman qui aborde vraiment le sujet du Dark Web, vous pouvez passer votre chemin. En effet, ce n’est pas du tout le sujet de ce livre ! Je ne comprends d’ailleurs pas le choix de ce titre pour l’édition française, le titre original étant The Silent Corner. Par contre, si vous recherchez un bon thriller, avec de l’action et une touche scientifique, ce livre est fait pour vous !

Dans ce roman, nous accompagnons Jane, inspectrice au FBI, qui après le suicide de son mari, quitte sa vie, parce qu’elle est persuadée qu’il ne s’est pas donné la mort mais qu’il a été assassiné.  Elle est prête à tout pour découvrir la vérité, et ça ne plaît pas à tout le monde. Pour son enquête, elle disparaît de la circulation, n’utilise plus de téléphone traçable, ni de carte bancaire, elle ne se connecte désormais à Internet que dans des bibliothèques publiques, et surtout elle est mobile : elle garde toujours une longueur d’avance sur ses poursuivants. Internet et la géolocalisation sont ses deux ennemis.

Fermement décidée à laver l’honneur de Nick en apportant la preuve qu’il ne s’était pas suicidé, elle s’était lancée sans le savoir dans une aventure sans retour. Les gens qu’elle entendait dénoncer ne la laisseraient jamais s’en tirer vivante, même si elle échouait. Il avaient mis au point une invention terrible, pour des raisons qui lui échappaient, sans qu’il soit question pour eux de renoncer, quel que soit le prix à payer.

Le roman est construit en plusieurs parties, eux-même divisés en chapitres très courts. Le rythme est dynamique, haletant. De nombreux rebondissements surgissent régulièrement. J’ai vraiment eu l’impression d’être dans un film d’action. J’imagine très bien certaines scènes, adaptées au cinéma dans un film à gros budget ! Autant ce n’est pas tellement le genre de films que j’apprécie en général, n’étant pas grande adepte des films d’action à moult effets spéciaux, autant en version livre j’adhère complètement ! Et d’après ce que j’ai lu l’adaptation cinématographique est effectivement en cours aux Etats-Unis ! Pour une fois,  je serai vraiment curieuse de voir le résultat à l’écran.

Mais dans ce thriller, il n’y a pas que de l’action, on a aussi affaire à une sorte de complot scientifique destiné à dominer la société. Si j’ai été prise dans l’action, je suis aussi rentrée très vite dans cette intrigue, entraînée par une super-héroïne qui n’a pas peur de prendre des risques pour prendre sa vengeance mais qui surtout reste très humaine. Au fil des pages, l’auteur nous dresse son profil psychologique. Jane est une femme entière et déterminée, motivée par un amour infini pour sa famille. Et elle sait en qui elle peut avoir confiance, ou pas.  J’ai beaucoup aimé l’alternance entre les passages où tout va à cent à l’heure et ceux plus calmes, le suspense ne retombe à aucun moment dans cette traque qui ne s’arrête jamais !

J’ai aussi noté la volonté de l’auteur de nous décrire le ciel et la météo tout au long du livre. Et il est vrai que cela contribue à plonger le lecteur un peu plus dans l’ambiance. Selon les scènes, le ciel est plus ou moins dégagé, l’atmosphère plus ou moins pesante.

La bataille débuta lorsqu’une série d’éclairs, trouant le ciel, illumina le rez-de-chaussée à travers la lucarne qui s’ouvrait dans le toit au dessus de l’escalier.

Cependant, la fin est un peu décevante car elle est très ouverte. Je suis restée sur ma faim, j’aurais voulu que ça continue : Jane n’a pas eu les réponses à ses questions et moi non plus… Un tome 2 est-il envisagé ? Je l’espère, j’ai envie de connaître la suite !

En résumé, un bon roman digne d’un film d’action à l’américaine dans lequel il n’y a aucun temps mort ! Un auteur dont je lirai certainement d’autres livres.

Dark Web

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s