Inséparables, Sarah Crossan

Et pourtant

Etre avec Jon me
fait me demander
parfois, une fraction de seconde,
ce que ça ferait
de me détacher de Tippi
juste quelques instants
pour qu’il me voie
comme je suis,
une seule âme
avec
ses pensées singulières,
et pas seulement l’appendice
de quelqu’un d’autre.

Inséparables

Inséparables, Sarah Crossan, Rageot, 2017

Résumé éditeur :

Grace et Tippi sont deux soeurs siamoises qui entrent pour la première fois au lycée. Elles se soutiennent face aux regards des autres. Lorsque Grace tombe amoureuse, c’est tout son monde qui vacille.

***

Quand j’ai emprunté ce livre à la médiathèque, je n’ai pas lu la quatrième de couverture. J’ai été attiré par le titre et l’illustration, et en feuilletant quelques pages j’ai été intriguée par la mise en page. J’avais déjà lu quelques semaines auparavant un roman jeunesse en vers (Voyage à Zorgamazoo, de Robert Paul Weston), et j’avais aimé cette originalité. Mais si Robert Paul Weston a utilisé la poésie pour apporter de l’humour à son histoire, ici ce n’est absolument pas le cas. Inséparables n’est pas un livre drôle c’est un roman très touchant, plein d’émotions diverses. J’ai souvent eu les larmes aux yeux durant ma lecture.

 Inséparables est un livre qui se lit très vite, les chapitres sont très courts et s’enchaînent très vite au gré du quotidien et des émotions des deux sœurs. Grâce et Tippi partagent tout : leurs intimités, leur chambre, leurs amis, et aussi leurs problèmes. Elles ne peuvent vivre l’une sans l’autre. Finalement, il n’y a que dans leur tête qu’elles sont seules, qu’elles peuvent penser, rêver indépendamment. Que de contraintes mais aussi et surtout tellement d’amour entre elles. Un lien inconditionnel les attache l’une à l’autre, bien plus fort peut-être que le fait d’être sœurs siamoises. Leur fusion est leur force, en même temps que leur faiblesse. Mais elles revendiquent le fait d’être deux personnes à part entière. Leur entrée au lycée va donc, enfin, les confronter aux autres, les faire sortir de leur cocon pour vivre chacune de nouvelles expériences, mais toujours ensemble. Sarah Crossan choisit de raconter leur histoire du point de vue de Grâce, et c’est plutôt réussi, j’ai eu l’impression d’être dans sa tête, de penser avec elle, de ressentir le même amour qu’elle pour sa sœur, ses inquiétudes…

C’est un livre que je recommande, pour l’histoire qu’il raconte, pour les émotions qu’il suscite et aussi pour sa forme très originale qui fait de ce roman une vraie réussite en même temps qu’une belle découverte. Un grand bravo à Clémentine Beauvais pour sa très belle traduction.

inséparables 2

2 commentaires sur « Inséparables, Sarah Crossan »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s