Le complot du trident, Tristan Koëgel

 » Publius Horatius ! s’écria-t-il pour tenter de redonner à sa visite un peu de solennité. C’est l’empereur qui m’envoie ! Il demande ton aide immédiatement. Rome a besoin de toi. Je dois t’emmener au palais. »

08987_COV_ComplotTrident.indd

Le complot du trident, Tristan Koëgel, Didier Jeunesse, 2017

résumé éditeur :

Dans le port d’Ostie, le trafic maritime est bloqué par un navire inconnu.
Publius et son neveu Lucius enquêtent. Ils ne vont découvrir à son bord que des cadavres, morts de la peste. À leur cou, un pendentif en forme de trident. Rome est menacée et la peste n’est que le premier fléau infligé à la ville et à ses habitants. 
Une enquête haletante débute pour le duo…

Tristan Koëgel remonte le temps et nous entraîne dans une enquête trépidante au coeur de la Rome antique.

***

C’est le deuxième livre de Tristan Koëgel que je lis. Après Bluebird qui se déroulait dans le contexte de ségrégation raciale aux Etats-Unis, cette fois, l’auteur nous emmène à Rome pendant l’Antiquité pour une aventure palpitante dans ce roman (jeunesse) d’aventures, mais aussi historique et policier. L’auteur mélange les genres pour notre plus grand bonheur.

L’histoire commence presque par la fin. Nous prenons connaissance d’un meurtre à la cour de l’empereur. Publius Horatius, célèbre enquêteur et son neveu Lucius sont appelés pour résoudre cette énigme. On s’immerge alors dans la Rome de l’antiquité, dans le quotidien de la société romaine et c’est très intéressant. L’air de rien, avec parfois des touches d’humour, Tristan Koëgel nous donne beaucoup de détails historiques ce qui rend ce roman passionnant aussi bien pour les plus jeunes lecteurs que pour les adultes. A l’aide de flash-back, nous apprenons de nouvelles informations: tout s’emboîte parfaitement, et finalement, la résolution de l’enquête n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire !

Et la couverture, on en parle ? Les couleurs, le graphisme, tout invite à ouvrir ce livre.

Jeunes lecteurs passionnés de mythologie, d’histoire, de romans policiers, ce roman est fait pour vous !

Merci à NetGalley et aux éditions Didier Jeunesse.

_ Alors… je ne me souviens de rien ! Je ne sais absolument pas comment ce pendentif a atterri autour de mon cou. J’ai dû m’évanouir et peut-être qu’à ce moment-là, Neptune lui-même a trouvé que ma tenue manquait de quelque chose et a généreusement embelli mon allure… Les dieux sont bons quand on les prie correctement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s