La symphonie du hasard, livre 1, Douglas Kennedy

 Toutes les familles sont des sociétés secrètes. Des royaumes d’intrigues et de guerres intestines, gouvernés par leurs propres lois, leurs propres normes, leurs limites et leurs frontières, à l’extérieur desquelles toutes ces règles paraissent souvent insensées.

La symphonie du hasard

La symphonie du hasard, Livre 1, Douglas Kennedy, Belfond, 2017

Résumé éditeur :

À New York, dans un bureau, une éditrice lit un manuscrit. Une œuvre qui la trouble et qui va la replonger dans son passé et celui de sa famille. Sur le papier, une famille comme tant d’autres au pays de l’Oncle Sam, un bonheur propret, une vie plutôt confortable. Et pourtant… Aux années soixante insouciantes vont succéder les années soixante-dix tumultueuses. Et faire exploser au passage toutes ces familles qui croyaient encore au rêve américain…

***

Je n’avais pas lu de livres de Douglas Kennedy depuis quelques temps. Alors je remercie les éditions Belfond et Babelio de m’avoir permis de renouer avec cet auteur que j’affectionne particulièrement.

J’ai eu la mauvaise idée de lire quelques critiques avant de me lancer dans ma lecture… Je m’attendais à un roman assez moyen…  Et j’avoue que j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, le rythme étant globalement assez lent, il y a en effet peu d’action. Mais alors une fois dedans, j’ai dévoré ce livre ! Quel plaisir de retrouver cette plume, ce style qui est celui de Douglas Kennedy.

Dans ce nouveau roman, il nous plonge dans l’Amérique des années 1960 et 1970. Comme il s’agit d’un premier tome, il nous pose le contexte de l’Amérique de cette époque : politique, racisme, guerre du Viet-Nam, féminisme, libération sexuelle, injustice, violence, discrimination. On y suit Alice, de sa vie d’adolescente à sa vie d’étudiante. J’ai particulièrement aimé cette deuxième partie où l’on découvre la vie sur un campus américain avec cette jeunesse pleine d’idéaux, avide de connaissance , et qui profite de la vie.

Mais surtout ce livre est plein de secrets de famille et de non-dits. Tout ce que j’aime dans les livres de Douglas Kennedy.  Il me tarde de lire la suite !

CVT_La-symphonie-du-hasard--Livre-1_4663

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s